Zoom sur le Noni

Publié le: 13 décembre 2015

Les 10 Aliments anti-cancer

Si vous cherchez les aliments qui vous permettront de prévenir et de diminuer grandement le risque de développer un cancer.

Alors télécharger gratuitement notre guide des 10 aliments anti-cancer

Nombreuses sont les plantes à vertus médicinales prônées par les adeptes de la naturothérapie. Le noni fait partie de ces plantes vertueuses que l’on peut consommer et utiliser pour la guérison de diverses maladies. En effet, si la cétone de framboise a des vertus amaigrissantes et que la fumeterre aide à détoxifier le foie, le noni regroupe en lui, un très grand nombre de propriétés qui pourraient faire des miracles sur l’immunité. Les idées reçues sont cependant nombreuses sur cette plante miraculeuse, cette fois-ci nous allons essayer de vous donner des explications plus précises sur la plante et ses vraies vertus.

 

Origine du noni

Origine du noni

Le noni est une plante tropicale connue sous le nom Morinda Citrifolia. Elle appartient à la famille des Rubiaceae. Venue de l’Inde et des îles du Pacifique, cette plante aux multiples vertus a été connue des Polynésiens depuis plus de 2500 ans. Ce sont en effet les Polynésiens qui ont été les premiers adeptes du noni que ce soit pour des usages thérapeutiques que pour des usages à caractères rituels.

Le fruit du noni pousse du haut d’un arbuste ayant l’allure du caféier. Lorsqu’il est jeune, le fruit a une coloration verte, au cours de la maturation il devient jaune et lorsqu’il atteint une parfaite maturation, il devient blanchâtre. Lorsqu’il fut introduit en Europe, il a été surnommé le fromager à cause de son odeur rance ; il est également appelé pomme-macaque.

Les vertus du noni

Les vertus du noni

Le fruit, les feuilles et les racines du noni ont tous des vertus médicinales. Le fruit est cependant le plus utilisé dans le monde entier. Contenant une grande quantité de vitamines, de flavonoïdes, de minéraux, d’alcaloïdes, d’oligo-éléments, d’enzymes et d’acides aminés, le noni agi entre autres sur la stimulation du foie, la réduction des cellules cancéreuses, il favorise la digestion et favorise la perte de la masse grasse.

Le noni est également très riche en vitamine C et aiderait pour les traitements du rhume, la fièvre et des états grippaux. Les feuilles du noni seraient un remède naturel contre les brûlures et les piqûres d’insectes de tout genre. En bref, le noni peut être utilisé dans le traitement de plusieurs maladies.

Pourquoi serait-il efficace contre le cancer ?

Les vertus du noni

D’après des expériences scientifiques menées sur des animaux de laboratoire, le noni agirait sur les cellules cancéreuses. En ayant donné du jus de noni aux animaux cobayes cancéreux, les chercheurs ont pu observer que le principe actif du fruit empêche la formation des vaisseaux sanguins qui nourrissent les cellules cancéreuses. Par conséquent, les cellules cancéreuses arrêtent de se proliférer. Mis à part cela, les antioxydants présents dans le noni boostent l’immunité dans le but de favoriser l’élimination naturelle des cellules cancéreuses elles-mêmes. Ces antioxydants agissent également sur les cellules infectées en les forçant à s’auto-éliminer.

Ce qu’il en est vraiment

Ce qu’il en est vraiment

D’après les deux sections que nous avons développées ci-haut, le noni serait vraiment un remède naturel très puissant. Qu’en est-il vraiment ? Avec sa forte concentration en antioxydants, le noni est sans conteste une plante médicinale très puissante. À titre de rappel, les antioxydants maintiennent notre système immunitaire en bon état.

Notre foie produit naturellement un enzyme appelé proxéronine. Cet enzyme maintient la vitalité du restant de notre organisme lorsqu’il est transformé en xéronine. Pourtant, nos habitudes alimentaires basées sur les produits industrialisés font qu’une majorité d’entre nous se retrouvent avec un foie qui ne peut plus assurer son rôle. Contenant un taux élevé de proxéronine, le noni a donc le pouvoir de renforcer notre système immunitaire.

En effet, grâce au proxéronine et aux autres antioxydants qu’il contient, le noni agit sur les maladies articulaires, les maladies intestinales, la régulation du sommeil, l’hypertension comme l’hypotension, les problèmes menstruels, la digestion, les infections, les abcès, le vieillissement de la peau et bien d’autres.

Comment prendre le noni ?

Comment prendre le noni

Le jus de noni est aujourd’hui présent sur le marché bio. Si vous êtes intéressé par les vertus de cette plante, sachez que vous pouvez consommer le jus de noni tout au long de votre vie. Cependant, pour les sept premiers mois de consommation, faites une cure de choc. Buvez-en deux verres tous les matins avant de prendre votre petit-déjeuner et un verre le soir avant d’aller dormir. Après la cure de choc, il est possible d’intégrer le jus de noni au régime alimentaire quotidien à raison d’un verre tous les matins à jeun. Cette cure de maintien peut être alternée avec la prise d’autres compléments alimentaires bios.

Attention, sauf avis médical, les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les problèmes ayant des problèmes rénaux ne doivent pas consommer de noni. En outre, pour ceux qui ont directement accès au fruit du noni, la consommation naturelle est fortement conseillée. Pour cela, il suffit de mixer le fruit avec de l’eau et un peu de citron pour atténuer son goût rance. Quatre fruits suffisent pour un litre de jus. Conservez le jus obtenu dans un récipient en verre, couvrez le récipient et gardez-le dans le réfrigérateur pour trois jours au plus.

 

En bref, le noni est une plante médicinale qui a le pouvoir de renforcer notre système immunitaire. Aujourd’hui, ses vertus miraculeuses font encore l’objet d’études de plusieurs chercheurs bien que plus d’un adepte a pu attester son efficacité. Bref, essayez-le pour pouvoir profiter de ses bienfaits et pour booster encore plus votre santé, découvrez ces 8 aliments qui contiennent le plus de vitamine D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *