Retrouvez les multiples vertus de l’ail

Publié le: 7 février 2014

Doté d’un grand pouvoir aromatique, l’ail arrive à lui seul à relever le goût de vos petits plats d’une main de maître. S’il fait partie des meilleurs condiments les plus utilisés en cuisine, il ne s’agit pas là de son unique vertu, car bien au-delà de sa qualité à conférer un meilleur goût en cuisine, l’ail représente également un allié de taille en matière de santé.

l'ailComme il s’agit d’un aliment bio qui ne contient aucune substance chimique, il est l’un des antibiotiques naturels les plus recommandés, même par les médecins qui, jusque là n’y trouvent encore aucun inconvénient majeur sur la santé.

D’ailleurs, l’ail est un remède naturel qui peut être utilisé en parallèle à d’autres médicaments. Découvrez alors à travers cet article tous les bienfaits de l’ail ainsi que les différentes vertus de l’ail.

 

L’ail, un petit bulbe aux mille vertus

Depuis l’époque des pharaons, les gens ont pu remarquer les bienfaits de l’ail et ses propriétés nutritives. À cette époque, l’ail était tellement apprécié par les Grecs qui l’utilisaient pour de nombreuses choses. Les Grecs l’utilisaient notamment pour les momifications, pour se donner de la force avant un effort physique ou encore contre les morsures de serpent. Petit à petit, les chercheurs ont trouvé de nombreux autres bienfaits de l’ail, ce qui fait qu’il fait partie des aliments les plus utilisés un peu partout dans le monde.

 

D’après les études, l’ail cru est meilleur. Parmi les bienfaits de l’ail cru, on peut citer entre autres ses vertus purifiantes, diurétique, hypotensive, antipoison et antibactérienne. Il est aussi un excellent antimicrobien capable de tuer les infections fongiques et les infections virales … Étant un remède antiseptique très efficace, l’ail fait aussi partie des antibiotiques naturels très conseillés étant donné qu’il ne provoque aucun effet secondaire et peut se consommer sans modération. Ses composants ont aussi le pouvoir d’exclure les enzymes présentes dans les parasites, les champignons et les bactéries, ce qui lui donne des qualités antioxydantes et antimicrobiennes.

 

L’ail, le meilleur allié pour lutter contre le cancer

Une étude a récemment démontré un lien inversement proportionnel entre l’ail et les éléments cancérigènes se trouvant dans l’urine. Parmi les nombreuses vertus de l’ail, on notera également sa propriété à lutter ou à réduire les risques de cancer. Une étude effectuée en Chine a effectivement démontré que l’ail tout comme le corossol permet de réduire le risque du cancer du poumon et protège du cancer de l’estomac.

 

Après avoir analysé le mode de vie et les habitudes alimentaires d’une tranche de personnes, les études ont révélé que les personnes, fumeurs ou non, consommant de l’ail cru aux minimum deux fois par semaine présenteraient moins de risques de cancer de poumon. D’après ces études, la consommation régulière de l’ail assure une meilleure protection du poumon contre les éventuelles agressions, protège du cancer de l’estomac ainsi que d’autres tumeurs malignes comme le cancer du côlon. Une autre étude menée en Australie du Sud a aussi démontré d’autres bienfaits de l’ail.

Il semblerait que l’ail aurait aussi la capacité de réduire de 30% les risques de tumeur de l’intestin. D’après les chercheurs, c’est l’effet de l’écrasement de la gousse d’ail qui a fait sortir une substance chimique appelée « aciline » qui élimine les molécules cancérigènes. La gousse d’ail frais écrasée ou hachée agit sur certains enzymes et élimine toutes les molécules susceptibles d’attaquer les cellules.

 

L’ail et les maladies cardio-vasculaires

l'ail cruAlors que de nombreuses personnes ignorent encore les vertus de l’ail, il faut savoir qu’elles sont vraiment multiples. À part le fait qu’il s’agit d’un remède antiseptique et l’un des antibiotiques naturels les plus efficaces qui puissent exister, cet aliment a aussi des propriétés de vasodilatation et agit sur les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires. C’est l’adénosine contenue dans les gousses d’ail qui a des propriétés de vasodilatation, permettant une meilleure circulation sanguine, et qui permet ainsi de réduire le risque d’hypertension artérielle et réduire le taux de sucre ou de cholestérol présent dans le sang.

De ce fait, il est parfaitement recommandé comme remède naturel pour prévenir le diabète de type 2 étant donné que ses principaux actifs permettent au foie de régler l’excès de sucre dans le sang. De par son pouvoir diurétique, l’ail permet aussi de lutter contre la rétention d’eau, de réduire la pression artérielle et de baisser la tension. Pour maximiser le résultat, il est possible de l’utiliser en complément aux autres traitements médicamenteux ou l’associer à d’autres remèdes naturels, comme une petite cure de persil.

 

L’ail et l’athérosclérose

L’inflammation fait partie des principales causes de l’athérosclérose, des problèmes de cœur et des problèmes de circulation sanguine. L’athérosclérose se traduit par un agrandissement progressif de la plaque à l’intérieur de la paroi des artères. L’accumulation de plaque dure peut entraîner une constriction de la circulation sanguine, ce qui peut par la suite provoquer un caillot. L’athérosclérose est une pathologie très grave puisqu’elle est à l’origine de nombreuses autres maladies s’il ne faut citer que l’insuffisance vasculaire cérébrale, l’insuffisance coronarienne, les accidents ischémiques… En effet, il faut savoir qu’une personne souffre généralement d’athérosclérose avant d’être sujette d’un AVC, d’une maladie cardiaque ou d’une maladie vasculaire.

 

Les chercheurs pensent qu’il faut alors d’abord trouver une solution qui limite l’évolution de l’athérosclérose pour prévenir l’inflammation. D’après certaines études, il a donc été démontré que l’ail, outre ses nombreuses vertus, est aussi un remède naturel efficace qui limite l’évolution de l’athérosclérose et permet de réduire le risque d’hypertension artérielle, l’un des autres facteurs de l’athérosclérose.

 

L’ail et ses autres vertus cachées

L’ail a des vertus aphrodisiaques qui peuvent agir contre les petits soucis sexuels comme l’impuissance ou les problèmes d’érection masculine. Ceci s’explique tout simplement par le fait que, de par son action vasodilatatrice, il assure un meilleur afflux sanguin, ce qui assure par conséquent un meilleur maintien de l’érection. Il existe encore d’autres bienfaits de l’ail, beaucoup moins connus que d’autres, comme le fait que c’est un désinfectant de l’appareil urinaire hors pair qui permet de lutter contre les infections urinaires et contrôler la croissance de bactérie dans la vessie.

 

En cas de toux, d’infection pulmonaire ou de rhume, l’ail est aussi un excellent remède naturel très efficace qui permet de tuer les bactéries et de libérer les narines. Son utilisation s’avère alors très utile particulièrement pendant les saisons de grand froid ou en hiver.

 

L’ail et l’aronia, à consommer sans modération

Les baies d’aronia, tout comme l’ail, se distinguent par leurs vertus antioxydantes. Elles possèdent même plus d’antioxydants que la majorité des jus de fruits. Même si les baies d’aronia semblent encore moins connues que cette dernière, elles présentent tout autant la même efficacité et agissent presque de la même façon que l’ail, notamment contre les cancers et les maladies cardiovasculaires. L’aronia est également un aliment à privilégier pour les personnes souffrant d’hypertension et de diabète, car non seulement elle régule le taux de sucre dans le sang, mais elle lutte aussi de manière efficace contre les complications du diabète provoquée par l’altération du vaisseau sanguin.

 

L’ail en cuisine

ail et persilL’ail est très peu calorique et peut s’utiliser parfaitement en cuisine pour remonter le goût de nombreux plats. Si consommer de l’ail cru peut parfois poser un problème surtout en raison de l’haleine d’ail, rien n’empêche effectivement de l’utiliser en cuisine.

Il faut savoir qu’il contient une quantité impressionnante de minéraux, d’acides aminés, de vitamines et d’oligo-éléments, ce qui fait que la consommation régulière de ce condiment peut apporter au moins une partie des éléments nécessaires à l’organisme. Tout ce qu’il faut, c’est seulement de savoir l’utiliser en cuisine pour que les plats en sortent tout simplement meilleurs. Une fois que vous l’auriez adopté, vous allez vous apercevoir que vous ne pouvez plus vous en passer.

 

Ail cru, capsules ou pilules ?

Pour éviter de se retrouver avec la mauvaise haleine avec de l’ail cru, il est tout à fait possible d’opter soit pour des comprimés sous forme de pilules soit pour des capsules de poudre. Cependant, l’efficacité de ces comprimés et de ces pilules n’a pas encore été démontrée, contrairement à celle de l’ail au naturel. Pour avoir une bonne haleine toute fraîche après en avoir mangé, il suffit d’user de quelques petites astuces simples et naturelles qui vont en rien de temps faire disparaître l’odeur dans votre bouche. Pour cela, vous pouvez mâcher du persil, de feuille de menthe fraîche, de cerfeuil ou croquer des graines de café, de cardamone ou d’anis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *