Qu’est-ce que l’huile de coprah ?

Publié le: 11 juillet 2014

Obtenue à partir de pulpe de Coco séchée, l’huile de coprah se caractérise par le fait qu’elle n’est pratiquement pas fluide. Physiquement, elle se rapproche plutôt de la graisse que de l’huile. Connue également sous le nom de Cocos Nuciferas, cette plante originaire de Philippines est utilisée dans différents domaines, notamment le domaine des soins corporel, capillaire et facial. Il connait un énorme succès dans ces domaines en raison de ses caractéristiques adoucissantes, émollientes et hydratantes. Dans le domaine culinaire, les gens utilisent généralement de l’huile de coprah hydrogénée. Pour mieux comprendre d’où elle tient ses nombreuses vertus, il convient de déterminer ses valeurs nutritionnelles.

Valeur nutritionnelle de l’huile de coprah

l'huile de coprahTrès riche en acide gras saturé, l’huile de coco est également très appréciée à cause de ses propriétés adoucissantes. Ainsi, 100 grammes de graisse de coprah contiennent :

–         7,5 g d’acide caprylique, une substance très connue pour ses propriétés antifongiques et utilisée par les nutritionnistes dans le traitement de la candidose (candida).

–         6 g d’acide caprique qui rentre dans le cadre des acides gras saturés. Il est très utilisé dans le domaine de la fabrication du savon.

–         44,6 g d’acide laurique : dénommé également acide dodécanoïque, il constitue le principal acide gras de l’huile de coco nuciferas. Il est principalement connu pour ses propriétés antimicrobiennes, notamment pour les nourrissons dont le système immunitaire est encore très faible et a besoin d’être renforcé.

–         16,8 g d’acide myristique ou tétradécanoïque qui constitue un acide gras saturé

–         8,2 g d’acide palmitique ou acide hexadécanoïque : il assure la propriété énergétique de l’huile. Sur le plan industriel, il est fréquemment utilisé dans la fabrication de margarines ou de savons durs.

–         18, 115 g d’acide oléique : c’est un acide gras monoinsaturé qui est doté d’une propriété énergétique non négligeable. Il est également utilisé dans la fabrication des savonnettes.

–         15, 553 g d’acide linoléique constitue un acide gras indispensable dans la fabrication de la membrane cellulaire. Le corps humain en dispose. Une carence en acide linoléique peut entrainer la sécheresse de la peau assortie de desquamation, une allergie et un déficit immunitaire. Étant donné la teneur en acide linoléique de l’huile de coprah, il peut être utilisé pour assurer l’hydratation de la peau.

 

Les propriétés de l’huile de coprah

L’huile de coprah bio est très utilisée en savonnerie. Elle procure au savon ses caractéristiques moussantes et onctueuses. Elle assure également une oxydation très stable. Très nourrissante et protectrice, elle permet de limiter, voire même d’éviter la déshydratation de la peau. Il est important de savoir que cette huile est adaptée à tous types de peaux, et assure un soin irréprochable aux peaux sèches et abîmées.

L’huile de coco peut également résoudre les problèmes de ceux qui ont la peau gercée et crevassée, de même pour les peaux rêches qui manquent d’élasticité. Elle rentre également dans le cadre de la composition de certains produits. À savoir les produits de prévention contre les gerçures et les crevasses, les baumes à lèvres, les baumes exfoliants… Les savons conçus principalement à partir de la graisse de coprah sont surtout adaptés à ceux qui ont la peau sensible et qui ne supportent pas les agressions des produits chimiques de certains gels douches ou savons de toilette.

 

Les soins des cheveux avec de l’huile de coprah

Utilisée sur les cheveux, la graisse de coprah permet de les nourrir et de lisser la fibre capillaire. L’huile de coprah sur les cheveux rend ceux-ci plus brillants et vigoureux tout comme la spiruline que l’on met sur les cheveux. Non seulement elle protège les cheveux, mais leur permet également de gagner en volume tout en les tonifiants et les fortifiants. S’ajoute à cela le fait qu’il constitue un produit antipoux redoutable. Adaptée aux cheveux bouclés, frisés ou afros, elle est très prisée par ceux qui ont les cheveux secs, mous et ternes.

Toutefois, elle est déconseillée à ceux qui ont les cheveux gras, car cela va les rendre encore plus gras, et le résultat risque d’être catastrophique. À noter que, les fabricants de produits capillaires font très fréquemment usage de l’huile de coprah pour concevoir leurs produits antipoux (huiles, masque…). Pour appliquer correctement l’huile de coprah sur les cheveux, il faut insister sur les pointes qui ont tendance à être très sèches. En cas d’utilisation des masques antipoux, il s’avère indispensable de rincer les cheveux avec des shampoings doux pour ne pas les agresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *