Quels sont les différents types de thé ?

Publié le: 16 août 2014

Les 10 Aliments anti-cancer

Si vous cherchez les aliments qui vous permettront de prévenir et de diminuer grandement le risque de développer un cancer.

Alors télécharger gratuitement notre guide des 10 aliments anti-cancer

D’origine asiatique, le thé fait partie des boissons les plus consommées au monde. Il a une vertu stimulante grâce à la théine contenue dans la plante. Il ne demande pas de très grandes préparations, car il suffit d’infuser le thé sous forme de plante séchée. Les différents types de thés que nous connaissons aujourd’hui viennent d’une seule plante : le théier. La variation varie selon les méthodes de travail des feuilles une fois cueillies.

Le thé vert

théNon fermenté, le thé vert contient un taux élevé en vitamine C. Il existe un long processus de traitement avant d’obtenir cette forme de thé vert que nous connaissons: la torréfaction en vue d’éliminer les agents oxydants, le roulage et la dessiccation. Aujourd’hui comme autrefois, les Chinois en consomment régulièrement à cause de ses propriétés médicinales non négligeables.

Des chercheurs reconnaissent le bienfait du thé vert en soulignant que la prise régulière de ce thé detox permet à l’organisme de lutter contre certaines maladies, comme le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Il dispose également d’une plante laxative très efficace, comme le psyllium.

 

Le thé noir

Le thé noir est obtenu après l’oxydation complète des feuilles de théier. Son traitement doit se faire en cinq étapes pour obtenir un thé de qualitéµ : le flétrissage, le roulage, la fermentation, la torréfaction et le triage. Le thé noir peut se conserver pendant plusieurs années. Il constitue un bon remontant en automne et en hiver à cause de sa propriété capable d’augmenter la température corporelle. Très riche en théine, il procure de l’énergie à l’organisme et stimule le système nerveux. Thé noir ou thé vert, la qualité du thé varie en fonction de la cueillette.

 

Le thé blanc

Le thé blanc est obtenu après une légère oxydation, environ 12% par rapport à la méthode traditionnelle. Le thé blanc ne connaît qu’une infime transformation. Son traitement requiert seulement deux étapes : le flétrissage et la dessiccation. Ce type de thé renferme différents éléments protecteurs tels que les polyphénols.

Ce thé detox joue un rôle considérable dans la lutte contre les infections, les virus et les champignons. Le thé blanc se prépare en infusion de 5 à 10 minutes dans une eau de 30 à 35° afin de conserver les vitamines qu’il renferme. L’idéal est de consommer dans une tasse en porcelaine.

 

Le thé Oolong

Les Chinois l’appellent thé « Bleu-Vert » en raison de la couleur des feuilles infusées. Le thé Oolong se caractérise par l’interruption du processus de fermentation. Pour obtenir du thé de très bonne qualité, les producteurs cueillent la les feuilles les plus mûres de la plante celles qui contiennent un taux moins élevé de tanins et de caféine. En provenance de Chine continentale et de Taïwan, ce thé asiatique apaise les nerfs. Il convient de le consommer le soir avant de se coucher pour optimiser la relaxation du corps et vivre longtemps. Sa transformation doit respecter quatre étapes : le flétrissage, la sudation, la torréfaction et le roulage.

 

Le Pu Erh

Du thé très sombre, le Pu Erh constitue un thé post fermenté. Il fait partie des thés les plus populaires en Chine et commence à attirer de plus en plus d’Occidentaux. Il existe deux types de thé Pu Erh: les Pu Erh verts et les Pu Erh noirs qui se distinguent selon les procédures de transformation. Ce thé présente des caractéristiques similaires au psyllium, car il permet de lutter contre le cholestérol et favorise la digestion des aliments gras. Cette plante laxative contribue à l’élimination du surpoids généré par une alimentation non modérée.

 

Le thé parfumé

Il existe plusieurs types de thé parfumé. Dans la majorité des cas, on obtient le thé en utilisant les pétales de fleurs fraîches comme : la rose, le magnolia et le jasmin. Il faut savoir que l’infusion des fleurs de jasmin permet de remédier au problème d’indigestion. Pour assurer son efficacité, il convient de mélanger les feuilles de thé avec des fleurs fraîches juste après la récolte.

 

Le Rooibos ou le thé rouge

À la différence des autres types de thé, le Rooibos n’est pas d’origine asiatique. Connu également sous le nom de thé rouge, il constitue la boisson nationale de l’Afrique du Sud. Consommée sous forme d’infusion par la population locale depuis plusieurs centaines d’années, le Rooibos est une plante appartenant à la famille des légumineuses. Très riche en antioxydants, il assure un rôle considérable dans la lutte contre le vieillissement cellulaire. Le Rooibos dissipe les effets alcooliques qui active le métabolisme du foie et renforce le système immunitaire.

 

Des études prouvent que boire plus de deux tasses de thé par jour réduit le risque de cirrhose ou autre maladie chronique du foie. Le respect des règles d’infusion varie en fonction du type de thé. Très facile à conserver, il ne requiert qu’un endroit frais, sec et à l’abri des odeurs pour garder de manière intacte ses propriétés. Étant donné le bienfait du thé vert, de nombreuses entreprises n’hésitent pas à instaurer un service à thé ou une machine à thé au sein de leurs établissements pour que le personnel puisse pleinement profiter de leur temps de pause.

One thought on “Quels sont les différents types de thé ?

  1. Maryam

    Je suis une adepte du thé et pourtant je ne savais pas qu’il y avait autant de types de thé, dès aujourd’hui, je me lance à cœur joie dans l’expérimentation de tous les types de thé, merci à vous de m’apprendre cela

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *