Quelle est la différence entre le charbon végétal et le charbon végétal activé ?

Publié le: 4 février 2014

Les 10 Aliments anti-cancer

Si vous cherchez les aliments qui vous permettront de prévenir et de diminuer grandement le risque de développer un cancer.

Alors télécharger gratuitement notre guide des 10 aliments anti-cancer

Considéré comme le plus vieux combustible du monde, le charbon végétal constitue un matériau combustible, fragile et poreux avec une quantité importante de carbone. En matière de chauffage, il est plus performant que le bois lui-même. En effet, il est bien plus qu’un combustible domestique si l’on ne se réfère que sur son usage dans le domaine de l’industrie métallurgique. Il faut alors savoir que ses fonctions ont connu une évolution considérable, surtout depuis la découverte de sa capacité d’absorption. Il convient alors de savoir que le charbon végétal a des vertus médicinales, notamment s’il fait l’objet d’activation permettant d’obtenir du charbon végétal activé.

 

Ce qu’il faut savoir sur le charbon végétal

charbon végétalDepuis plusieurs siècles, l’usage du charbon végétal, particulièrement du charbon végétal en poudre est recommandé par des pratiquants de la médecine traditionnelle pour soigner des maux et pathologies tels que le vertige, la maladie du charbon, les fièvres putrides… Il est également utilisé dans l’élimination de certaines mauvaises odeurs, la décoloration de différents liquides, la purification de l’haleine, et surtout l’absorption des gaz.

Le charbon peut assurer la neutralisation des gaz anesthésiques en milieu hospitalier. Cela requiert l’usage d’un filtre à charbon qui est aussi utilisé dans la purification de l’air et de l’eau. Conscients des vertus thérapeutiques qu’il apporte, de nombreux chercheurs et experts se sont mis à mettre en œuvre des études ayant permis de déterminer les principales propriétés dudit charbon, et surtout les différentes manières d’optimiser sa performance. D’ailleurs, c’est à l’issu de ces recherches que l’on a découvert les bienfaits du charbon actif.

 

L’activation du charbon végétal

Actuellement, quand on parle de charbon végétal, la majorité des gens se réfère au charbon végétal actif ou encore au charbon de belloc. Toutefois, bien que leurs vertus manifestent des similarités, il faut savoir qu’il s’agit de deux éléments bien distincts. En effet, on obtient du charbon actif par le biais de l’activation du charbon végétal. Cette action se fait en deux étapes. D’abord, il y a la carbonisation, en d’autres termes, le bois sera calciné à très haute température (entre 600° et 900°) en anaérobie, c’est-à-dire, en l’absence d’air.

Par la suite, il faut procéder à l’activation qui consiste à recalciner le bois, toujours à très haute température, mais cette fois-ci, il faut le faire en présence d’air, de vapeur d’eau ou de gaz oxydants. L’objectif de l’activation du charbon est d’obtenir du charbon végétal activé disposant d’une plus puissante performance, car sa capacité en absorption aurait fortement augmenté. En effet, le charbon végétal activé peut absorber 97 fois du volume de gaz carbonique dont il dispose et de 165 fois de son volume d’anhydride sulfureux. Cette performance est assurée par les réseaux de micro-pores qui s’y sont développés lors de son activation.

 

Les vertus du charbon végétal activé

charbon actifÉtant donné que ledit charbon est reconnu pour ses vertus thérapeutiques considérables, il peut constituer un principal actif dans certains médicaments. Ainsi, le charbon végétal actif existe en plusieurs formes : en comprimé ou encore en gélule. Il y a également le charbon végétal actif en poudre qui est d’ailleurs la forme plus prisée des gens. Il faut alors savoir que le charbon végétal activé constitue un remède très efficace contre les ballonnements. C’est d’ailleurs sa principale propriété.

Il est aussi efficace pour soigner toutes formes d’intoxications qu’elles aient été générées par des aliments, des produits chimiques ou des métaux lourds comme le mercure ou le plomb. Le charbon de belloc est aussi utilisé pour soigner les troubles intestinaux autant chez les enfants que chez les adultes. Les cas des selles nauséabondes, de l’aérophagie, de la dyspepsie, de la colopathie peuvent également être traités avec du charbon actif. S’ajoute à cela son action neutralisant en cas de surdosage médicamenteux. Pour cela, les médecins recommandent généralement l’usage du charbon végétal actif en poudre.

 

La posologie du charbon activé

Certes, le charbon actif constitue un moyen très efficace de lutter contre le surdosage de médicaments, cependant, il faut savoir que sa consommation exige également le respect d’une posologie bien déterminée. Comme il s’agit d’un médicament comme un autre, les posologies varient en fonction des circonstances. Cependant, son utilisation régulière consiste à en prendre une cuillère à soupe le matin à jeun. L’idéal est d’opter pour le charbon végétal actif en poudre dont l’action est plus rapide.

S’ajoute à cela le fait qu’il est plus facile à prendre, car il est tout à fait possible de le mélanger avec de l’huile végétale (huile d’olive). Il est important de préciser que le charbon végétal activé ne provoque généralement pas d’effets secondaires. Cela n’empêche qu’il est fortement recommandé de boire une quantité d’eau assez importante lors de sa consommation pour limiter toute éventuelle constipation. Car chez certaines personnes, la consommation du charbon végétal activé peut leur générer une légère constipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *